Contact
 
Formulaires / Contact
Formulaire d'adoption
Formulaire famille d'accueil

Formulaires
Dernière minute !

Une journée horrible

Une journée horrible….
Consuelo se dirigeait vers le refuge pour aller faire du nettoyage et trouve  une galguita blanche d’environ 7 mois…deuxième photo…
Vers 11 heures le matin un policier lui téléphone pour lui dire qu’un lévrier dans un bassin est en train de se noyer…Je suis partie avec le policier pour le sauver de la noyade merci mon dieu nous l’avons sauvé…1ere photo
Et en retournant au refuge on me dit qu’il y a un lévrier en mauvais état dans un collège…Je vais au collège et je trouve un lévrier en très mauvais état que j’emmène chez le vétérinaire pour qu’il l’examine, sa patte est en très mauvais état, il n’est pas sur que le véto ne soit pas obligé de l’amputer. Ce lévrier bléssé a appartient a un homme qui est connu pour vol etc   d’après la police municipale…Elle ne veut pas lui rendre bien sur parce qu’on sait ce que deviendrait ce pauvre chien..et apparemment il le recherche..

Et en rentrant de tout ça elle trouve un lévrier bringé attaché a la porte du refuge….(finalement une femelle)

Cela en fait quatre dans la même journée….Ils ne peuvent pas rester dans le refuge de Consuelo c’est trop dangereux, surtout avec les personnes qui recherchent le galgo blessé, nous allons les mettre en sécurité. Nous avons besoin de parrainages pour ces 4 galgos

Parrainés par Françoise T 50.00 euros

BONNE NOUVELLE : le vétérinaire pense pouvoir essayer de sauver la patte de Yahto!!! il va l’opérer et lui mettre une fixation extérieure. Nous attendons les nouvelles et les photos dès que possible

Parrainés par Chantal R 40.00 euros, Isabelle L 40.00 euros, Michelle B 100.00 euros, Genevieve A 40.00 euros

KIONA                                                                           PELIPA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

YAHTO                                                                                   AICHA est- finalement une femelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fonctionnement

On nous pose souvent la question de la différence entre refuge et pension.Alors, voilà comment nous fonctionnons :
– Comme bon nombre d’associations, nous diffusons des chiens qui sont dans les refuges, et donc proposés sur plusieurs sites. Nous collaborons avec 5 refuges régulièrement. Les chiens qui sont proposés sont donc quelquefois adoptés en France ou à l’étranger via ces associations.

– Nous diffusons des chiens qui sont chez des bénévoles espagnols, de petites structures ou des particuliers. Dans ce cas, nous n’avons pas toujours non plus l’exclusivité sur les chiens.

– Enfin, et surtout c’est vrai depuis 1 an maintenant, nous avons été amenés à prendre des chiens en charge complétement en les mettant dans des pensions canines. Les refuges sont surpeuplés et bien souvent ne peuvent pas répondre favorablement à nos demandes d’aides pour sortir des chiens de la rue ou de perreras. C’est le cas dans la région de Linares où surtout le refuge de MAria Teresa ou de Consuelo ne sont pas assez sécurisés pour des galgos ou des podencos qui pourraient y être volés. C’est hélas la seule solution pour sauver ces chiens que personne ne prendrait en charge sinon, vu que les refuges ne peuvent pas les prendre.
Pour ces chiens, nous payons donc tous les mois les pensions. Cela va de 60 à 90 euros par chien et par mois .  Afin que cela soit plus clair sur le site, j’ai rajouté une ligne « Situation » afin que l’emplacement du chien soit clair.

Bien évidemment, cela représente une charge énorme. Mais nous avons fait ce choix de pouvoir aider ces laissés pour compte qui n’auraient eu que la mort pour avenir.
Nous avons besoin de vous pour nous aider dans cette tâche et c’est la raison de nos appels aux parrainages nombreux et répétés. Pour les aider à attendre enfin une chance de remonter en France pour une adoption ou un accueil.

Nous avons aussi choisi d’aider beaucoup de Podencos, malheureusement souvent  oubliés de tous, et pourtant qui méritent autant que les galgos une chance de bonheur.

Ca va mal en Espagne !!!!!

Nous savons tous pourquoi nous aidons les lévriers d’Espagne même si certains peut être ne comprennent pas le fondement de ces sauvetages. Liés bien sûr a des traditions que nous condamnons et que nous combattons…

Des traditions cruelles qui consistent à pendre un chien qui ne sert plus à rien mais aussi à l’abondonner à son sort sans nourriture pour qu’il aille mourir dans un coin de rue. Des lévriers utilisés pour des courses clandestines qui peuvent rapporter de l’argent facile. Sachant quand même que le smic français est àa 1365 euros brut et le smi espagnol c’est comme ça qu’il est appelé est à 748,30 euros brut.. Il est bien certain que des personnes veulent trouver une solution facile pour gagner un peu de sous.

Ca va mal!!!!!!En Espagne et dans le monde où l’animal est un objet de consommation que l’on jete quand il n’est pas aux normes de ce que l’on espère comme le jouet acheté a un enfant.

Pour notre combat qui est de pire en pire depuis deux ans et demi ,nous recevons des SOS de plus en plus cruels et des animaux dans un état psychologique de maltraitance extrème bien plus qu’avant. Il n’y a malheureusement plus d’argent pour soigner ces fantômes de la vie qui était avant des chiens. Et les bénévoles n’ont plus la force de lutter en ne trouvant malheureusement que des portes fermées d’associations débordées.

Aujourd’hui trois cas encore une fois terribles :

Une podenca ibicenca dans le couloir de la mort….Jeune et qui ne demande qu’à vivre….Et ce galgo au physique de galguito tellement il est maigre ,on dirait qu’il n’a que quelques mois mais en réalité il est adulte….Et la bénévole qui venue voir ces chiens pour nous, et nous dire s’ils peuvent sortir…Trouve derrière une bache dans une cage une podenca ou est noté « sacrifiée »….Celle ci qui attend depuis le mois de novembre 2012 l’espoir de vivre….Le galgo qui attend depuis plus de 5 mois que la mort l’emporte dans ce petit corps si maigre…Et cette grande podenca aux oreilles majestueuses qui pourrait faire le bonheur d’une famille…

Aujourd’hui je remercie les personnes qui nous aident pour sauver ces chiens par leurs dons et pour leurs encouragements parce que nous en avons besoin….

L’Espagne va mal !!!!!Les traditions sont toujours la et de nombreux chiens continuent a mourir atrocement….

Maryline

23/01:apparemment le jeune galgo serait retenu par une autre association qui va le sortir. La podenca blanche serait réservée aussi. Nous allons sortir le 3e podenco qui est finalement un mâle que nous avons appelé DEEJAY
24/01: nouveau changement, la podenca blanche a finalement été lachée par l’asso qui devait la prendre, donc nous la récupérons aussi!!

deejayOLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lire la suite de l’article »

Remerciements

Nous tenons à remercier la concession Renault Société Denis Gibaud SA à Saint Maur qui vient de nous offrir un don pour les lévriers de 300 euros.

Notre délégué Franck basé à Châteauroux leur a rendu visite avec notre ambassadrice de charme, Olympe, afin de leur montrer un exemple de nos actions réalisées grâce à la générosité de nos donateurs.

Un grand merci pour ce geste envers les lévriers martyrs d’Espagne

 

 

Urgence Parrainages

Nous avons reçu tellement de SOS, comment fermer les yeux devant tant de détresse…

Mais les sauvetages ont un coût vraiment très lourd à gérer, car les chiens sont mis dans des pensions pour leur sécurité. Et même si les prix sont plus raisonnables qu’en France, c’est tout de même 3 euros/par jour/par chien !!

Vous ne pouvez pas adopter? pas devenir famille d’accueil ?? Alors aidez nous en parrainant un chien et en lui offrant la chance de pouvoir attendre dans de bonnes conditions de vie!

Merci pour eux

Besoin de vous

Aujourd’hui il pleut sur la France, mais surtout il pleut dans nos yeux…

Nous recevons tellement d’appels à l’aide, de mails aux images terribles, des horreurs, des cas de conscience…. Et pourtant quelquefois, nous devons fermer les yeux, détourner notre regard, en sachant que pourtant ces images resteront gravées dans nos coeurs et que nous ne pourrons pas oublier.

On nous a reproché quelquefois de ne pas être assez proches de nos familles d’accueils, de pas prendre assez de nouvelles des chiens, de ne pas répondre assez vite aux mails ou aux messages..

Un instant, essayez de vous mettre à notre place. Même si sans toutes ces images, vous ne pouvez pas toujours comprendre notre amertume, notre épuisement ou notre fatalisme.

Mais c’est notre choix, notre croix, nous l’avons accepté, et nous essayons juste de faire le mieux possible.

Malgré notre souhait de réduire le nombre de chiens en pension, nous sommes submergés de demandes d’aides des bénévoles et comment dire non?? comment laisser une BIRDY mourir sans humanité dans une maison abandonnée, ou un Pocker laissé à son triste sort dans un hotel, ou encore Moon que son chasseur voulait récupérer pour lui offrir quel avenir? Et tous ces chiens en perrera, comme Edu et Eva, en train de dépérir sans le secours de MAria Teresa qui n’a pas pu les laisser mourir.. et tant d’autres qui attendent encore là bas. Et Limba qui aurait fini à la perrera aussi, ou pire.. et Vizir, et Olympe …………….

Alors oui, encore et toujours nous avons besoin de vous.. Parce que nous ne pouvons pas assumer toutes ces urgences si vous ne nous suivez pas. Un jour, il faudra bien que ça s’arrête… mais ce jour n’est pas encore là.

Alors, un parrainage, un don, une aide….  ils n’ont pas de mots pour vous remercier, leurs regards parlent pour eux. Merci.

Les chiens à la pension

Nous avons retrouvé tous nos protégés à la pension, toujours aussi bien soignés, mais de plus en plus tristes…. L’enfermement leur pèse, ils ont besoin de pouvoir remonter, en accueil ou adoptés.. Nous avons vu avec plaisir que Cubana, Sandra et Isis ont fait d’énormes progrès et se laissent toucher. Même si elles ont encore beaucoup de peurs, elles avancent lentement mais sûrement vers le mieux. Nous avons eu le plaisir de découvrir Sabi, Gilda, Djin, Careto et Gitana, Galet, Azur que nous n’avions pas encore vu. Ils sont tous adorables et sociables.

Nous avons besoin de parrainages pour eux… Les mois passent, les frais s’accumulent et cela devient vraiment difficile. Mais nous ne perdons pas espoir de pouvoir en remonter très prochainement.

Dune… un ange au ciel

Type : galgo
Sexe : femelle
Age : 4-5 ans
Santé  : sort de la perrera de Linares. Dune est positive à la leishmaniose avec un taux élevé. Nous allons lui faire donner le traitement Milteforan+allopurinol (180 eur); Des analyses sont en cours pour vérifier si les organes ne sont pas atteints

27/06 : Nous avons appris ce matin que l’état de santé de Dune s’est fortement dégradé ces derniers jours. Elle vomissait, ne mangeait plus, et elle a eu des convulsions. Ses reins et le foie étaient fortement atteints. Nous avons donc du prendre la difficile décision de la laisser s’endormir pour ne plus souffrir… Adieu petite Dune, nous aurons essayé de te sauver, mais la vie en a décidé autrement

Commentaire :
cette galga est sortie juste à temps de la perrera de Linares. Maria teresa dit que c’est une période terrible, la perrera est remplie de chiens, et elle est désespérée car son refuge est plein et elle ne peut pas en prendre… Nous attendons les infos sur cette galga, qui a du passer sa vie à la reproduction

Parrainée par Brigitte C 85.00 euros, Martine K 10.00 euros (reporté sur SABI)


Ils ont besoin de nous

L’été va arriver. Déjà les adoptions se ralentissent et nous attendons en vain de nouvelles demandes…

Nous avons pu remonter quelques chiens sur Juin, mais ils sont encore nombreux à attendre dans les pensions. La somme est énorme pour tous ces chiens à notre charge. Nous avons encore actuellement une trentaine de chiens en pension à 90 euros/mois… Nous recherchons des parrainages pour nous aider à passer les deux mois d’été durant lesquels les chiens ne pourront pas remonter.

Vous avez toujours été présents, et nous vous en remercions. Encore une fois, nous comptons sur vous, pour les aider, pour nous aider.

Pour les prochaines remontées, nous avons :
Le 9 juin sur Irun : CYMBAE et MAX adoptés, et POKI et JAZZ en accueil.
Le 23 juin sur Perpignan : IVONE et ANIBAL, adoptés et OPALE, JARA en accueil
Le 30 juin sur Irun : LEO et LUCERA adoptés, WILLY, SAPHIR, FIDJI  en accueil

Nous espérons que d’autres pourront se rajouter, car nous ne remonterons plus de chiens avant septembre…

Les urgences

Nous avons en urgence besoin de familles d’accueil pour ces chiens, ou de parrainages… C’est à ce jour 42 chiens que nous avons sous notre responsabilité, dont 34 à notre charge financière.

 

Un nouveau diaporama de tous les chiens entièrement à notre charge, sans autre diffusion et en pension canine. Ils sont pour nous des urgences pour les familles d’accueil et les adoptions. Il en manque encore quelques uns pour lequels nous attendons les photos.


Webmaster : Tony Coupé // Graphiste : Séverine // Administrateur : Christine