Contact
 
Formulaires / Contact
Formulaire d'adoption
Formulaire famille d'accueil

Formulaires
Dernière minute !

Message de la présidente : coup de pouce

Le but de l’association est de sauver des lévriers espagnols.
Parce que ces chiens sont victimes d’une maltraitance énorme sans autre comparaison en Espagne. Mais nous recevons tous les jours des SOS déchirants et nous ne pouvons pas rester insensibles à ces demandes. J’ai donc pris la décision, sans me détourner de notre objectif premier, de diffuser 3 chiens d’autres races que les galgos et les podencos, que vous retrouverez dans la rubrique « Coup de pouce ». Nous avons mis un mastin espagnol, un croisé berger belge et un croisé caniche, tous victimes de maltraitances eux aussi. Je suis sûre que vous comprendrez ma démarche, un petit coup de pouce.. c’est bien peu et pourtant cela fait parfois la différence !

merci
Maryline-présidente Lévriers du Sud

Tigre… adopté

Type : galgo
Sexe : mâle
Age : 2 ans à confirmer
Santé : négatif aux 3 MM. Stérilisé.

Commentaire :
Tigre est un magnifique galgo bringé. Il adore jouer avec les autres chiens, et il ne présente pas de traumatisme.


Lire la suite de l’article »

Dario… Adopté

Type : galgo
Sexe : mâle
Age : 6/06/2008
Santé : négatif aux 3 MM. Stérilisé.

Commentaire :
Dario est un galgo très racé qui a été abandonné et sauvé par les bénévoles dans un état très faible. Il se remet doucement. Il a une couleur très inhabituelle, chocolat. Il est timide et calme, il ne demande qu’à trouver une famille aimante pour prouver toute sa valeur. Il ne semble pas s’intéresser aux chats ( à vérifier )

Bienvenue sur le site de Lévriers du sud !

Et voilà, c’est aujourd’hui le grand jour ! Celui de la mise en ligne de notre site. Les mises à jour des chiens à adopter se feront régulièrement, et vous pouvez retrouver les nouveaux chiens proposés dans les Infos du jour ou dans les catégories qui leur correspondent.
Vous pourrez visualiser les fiches détaillées de chaque chien en cliquant sur le bandeau avec son nom car toutes les photos seront alors visibles.

Bonne navigation !

christine- Webmaster

Marisa Luna

Type : galga
Sexe : femelle
Age : 2 ans
Santé : négative aux 3 MM. Stérilisée.

Commentaire :

Cette petite galga est arrivée très traumatisée au refuge. Elle a été abandonnée par son galguero, et elle a très peur des hommes. Elle est suivie par un comportementaliste, mais elle va avoir besoin d’une famille patiente, qui voudra bien prendre le temps de l’apprivoiser. Elle est encore très réservée avec les hommes, elle est calme et douce.


Lire la suite de l’article »

Pumuki… Adopté

Type : galgo à poils durs
Sexe : mâle
Age : 3 ans
Santé : négatif aux 3 MM. Stérilisé.

Commentaire :
C’est un grand bébé, qui est absolument sans complexe. Il évolue à la maison comme si il avait toujours été là. Parfaitement à l’aise, ne souffre pas de traumatismes divers. C’est un chien qui n’a aucune crainte ni animosité envers les humains. Il est calin, collant, et semble ok pour apprendre certaines règles (on ne mange pas les bouquins, les revues, on ne fait pas ses besoins à la maison…). Grand point positif pour lui : il fait la fête à tout le monde.
Il n’aime pas les douches (a peur du jet d’eau), le bain c’est plus calme.
C’est un grand chien qui a beaucoup du deer hound, nez un peu busqué, petites oreilles, la forme des yeux ( il a d’immenses cils). De couleur abricot et blanc avec un poil dur. Il est très beau.
C’est une crème de chien.



Lire la suite de l’article »

Parrainages : aider les urgences

Cette rubrique est destinée à venir en aide à certains chiens qui ne peuvent pas trouver de maître pour le moment puisque malade, ou trop peureux… ou encore des chiens qui sont à l’adoption mais qui sont en soins (il est évident que l’adoptant ne paie pas plus cher un chien qui a eu une opération et comme notre association ne reçoit aucune subvention de l’état, nous devons trouver les fonds ailleurs).
Vous pouvez les parrainer et contribuer à leur qualité de vie en payant leur traitement, visites chez le vétérinaire ou croquettes spéciales et autres soins.
Vous pouvez également parrainer un refuge d’Espagne avec lequel nous collaborons. Dans la plupart du temps, les refuges rencontrent de gros problèmes financiers car l’état espagnol ne leur accorde aucune subvention.

Nous retrouvons souvent des galgos ayant la puce arraché de leur cou. Bons à mettre « à la poubelle », les galgueros ne sont pas des tendres. Plus de traces, ils ne seront pas inquiétés.
Ces galgos nous les aidons à reprendre la vie et ce grâce à vous.

Pour faire un parrainage, envoyez vos chèques à l’ordre de « Lévriers du Sud »  à l’adresse suivante :
Lévriers du Sud
route de la Lucate
« La pénardière »
40160 Parentis-en-Born

Précisez bien au dos du chèque le chien ou le refuge que vous souhaitez parrainer.
Vous recevrez un reçu correspondant au montant de votre don.
Nous nous chargeons ensuite de faire le nécessaire auprès des bénéficiaires.

Merci de votre générosité.



Pantera

Type : galga
Sexe :
femelle
Age :
2 ans
Santé :
négative 3 MM. Stérilisée.

Commentaires :
Pantera, est une galga toute petite de 15 kg.
Elle a énormément évolué, mais je continue à conseiller une adoption féminine. et beaucoup de patience…. Elle n’a pas de crainte concernant les voitures, la balade en ville, les visites dans les magasins. L’important qu’elle sente que vous êtes là. Il lui faut une famille sans enfants ou avec de grands enfants.
Chat : douteux.
Lapin et nac : NON.
Vie à la maison : elle supporte mal une séparation de plus de 3 h. Très introvertie, n’attendez pas des gros calins, elle est encore dans la fuite lorsqu’on veut s’approcher. C’est elle qui décide quand on peut la toucher. Par contre, le soir, dans la chambre, quand elle n’entend plus aucun bruit. La c’est le bonheur. Des heures à la caliner, à la masser. La nuit pour Pantera c’est rassurant..
 Pantera… c’est une féline.



Lire la suite de l’article »

Parrainage pour le refuge de Cristina

Le refuge est précaire, pourtant Cristina ne se plaint pas… mais il a absolument besoin d’un lieu de stockage pour les croquettes et les médicaments.
Un lieu sec et pratique pour tout y entreposer. c’est vital pour la vie d’un refuge !!
Il leur faudra aussi une porte blindée pour ne pas se faire voler le matériel pendant la nuit…
Ils ont déjà une petite clinique, ce qui leur permet de sauver énormément d’animaux en détresse.

Il faut les aider à continuer dans leur combat !!!

Pour parrainer le refuge de Cristina, envoyez vos chèques à l’ordre de « Lévriers du Sud » à l’adresse suivante :
Lévriers du Sud
Route de la Lucate
« La pénardière »
40160 Parentis-en-Born

Précisez bien au dos du chèque le nom du refuge que vous souhaitez parrainer.
Vous recevrez un reçu correspondant au montant de votre don.
Nous nous chargeons ensuite de faire le nécessaire auprès des bénéficiaires.

Merci de votre générosité.


Merci aux marraines et parrains :

Blaise, Sigrid, Nelly, Emmanuelle

Leishmaniose

La leishmaniose est une maladie grave souvent fatale. Elle peut néanmoins être traitée, il existe aussi des moyens de prévention contre cette maladie. La leishmaniose se transmet par la piqûre d’un insecte de type moucheron appelé phlébotome. Le parasite agent de la maladie est un protozoaire microscopique appelé Leishamanie. 
Cette maladie est une zoonose c’est-à-dire quelle est transmissible à l’homme, par l’intermédiaire du phlébotome.

Explication de la transmission de la maladie :
Le moucheron (phlébotome) se nourrit du sang des vertébrés comme les chiens, les chats, les renards, les souris, l’homme, les bovins, les chevaux … Si celui-ci est infecté par le protozoaire Leishamanie il va transmettre la maladie aux hommes ou aux animaux en les piquants. Le cycle de la maladie continue si un autre phlébotome saint devient porteur en piquant un animal ou un homme atteint de la leishmaniose. Un animal atteint de la leishmaniose peut vivre avec d’autres animaux, adultes, enfants, non porteurs de la leishmaniose ; celui-ci ne leurs transmettra pas la maladie.

Où trouve-t-on la leishmaniose ?
La leishmaniose sévit principalement sur le pourtour méditerranéen, l’Espagne, la Corse, l’Italie… Le phlébotome se trouve en grande concentration dans les endroits humides tels les étangs, les bois, les parcs et jardins, les zones rurales, à une température comprise entre 15° et 20°C, d’Avril-Mai à Septembre/Octobre.

Quels sont les signes de la maladie ?
C’est l’association de plusieurs facteurs qui doivent faire penser à la maladie. Il existe deux types d’atteinte de la leishmaniose (cutanée ou viscérale).
Le premier signe est la chute de poils, particulièrement autour des yeux et sur le museau. Ensuite le chien perd du poids malgré un appétit normal.
Des escarres sur la tête et les membres, de grosses pellicules, des ulcères des coussinets apparaissent.

Dans les derniers stades de la maladie les griffes poussent de façon anormale et accélérée. Des saignements de nez apparaissent. L’animal devient de plus en plus faible. Il présente des douleurs musculaires, une hypertrophie des ganglions, une fonte musculaire. La maladie évolue toujours vers la mort ; cependant, avec l’utilisation de certains traitements et sous réserve du degré de leishmaniose, certains chiens peuvent vivre tout à fait normalement encore plusieurs années.

Traitement et prévention
Il existe des traitements permettant de ralentir la maladie et de la détruire (attention sous réserve du degré de leishmaniose de l’animal atteint). Le traitement s’administre par voie orale et par injection plusieurs fois par semaine, pendant plusieurs mois voire tout au long de la vie du chien. Le traitement recommandé est à base de Glucamtine et d’Allopurinol. Cependant le traitement est assez lourd et peu de chien le supportent. En prévention contre cette maladie, toujours traiter l’animal avant les départs en vacances avec des pipettes d’Advantix qui protègent des moustiques ou des colliers Scalibor (attention le collier Scalibor ne protège l’animal qu’au bout d’ 1 semaine d’utilisation).
 Deux vaccins existent mais sont toujours classés au titre expérimental en attente de validation.

Il y a du nouveau pour la leishmaniose
Les laboratoires Virbac développe un vaccin contre la leishmaniose canine.

 Virbac annonce qu’un dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour un premier vaccin contre la leishmaniose canine sera déposé en Europe dans les premiers mois de 2010.

Le spécialiste de la santé animale explique que cette maladie parasitaire due à Leishmania infantum touche en Europe essentiellement les chiens des pays du pourtour méditerranéen et progresse vers le nord.

 Transmise par la piqûre d’un insecte, le phlébotome, la leishmaniose atteint un grand nombre de chiens dans ces pays : selon les publications scientifiques, 24 millions sont exposés au risque de transmission dont 10% seraient infectés.

 Virbac a acquis en 2003 la société BVT qui conduisait un projet de vaccin en collaboration avec l’Institut de Recherche pour le Développement.
Depuis, Virbac a mené tous les travaux de développement du produit, qui viennent de s’achever et démontrent selon lui de manière statistiquement significative la protection conférée par le vaccin.

 En cas d’approbation par les autorités des pays concernés, et en fonction du temps d’instruction, la mise sur le marché pourrait intervenir en 2011 ou 2012.


Webmaster : Tony Coupé // Graphiste : Séverine // Administrateur : Christine