Formulaires / Contact
Formulaire d'adoption
Formulaire famille d'accueil

Formulaires

Notre Equipe

Ca va mal en Espagne !!!!!

Nous savons tous pourquoi nous aidons les lévriers d’Espagne même si certains peut être ne comprennent pas le fondement de ces sauvetages. Liés bien sûr a des traditions que nous condamnons et que nous combattons…

Des traditions cruelles qui consistent à pendre un chien qui ne sert plus à rien mais aussi à l’abondonner à son sort sans nourriture pour qu’il aille mourir dans un coin de rue. Des lévriers utilisés pour des courses clandestines qui peuvent rapporter de l’argent facile. Sachant quand même que le smic français est àa 1365 euros brut et le smi espagnol c’est comme ça qu’il est appelé est à 748,30 euros brut.. Il est bien certain que des personnes veulent trouver une solution facile pour gagner un peu de sous.

Ca va mal!!!!!!En Espagne et dans le monde où l’animal est un objet de consommation que l’on jete quand il n’est pas aux normes de ce que l’on espère comme le jouet acheté a un enfant.

Pour notre combat qui est de pire en pire depuis deux ans et demi ,nous recevons des SOS de plus en plus cruels et des animaux dans un état psychologique de maltraitance extrème bien plus qu’avant. Il n’y a malheureusement plus d’argent pour soigner ces fantômes de la vie qui était avant des chiens. Et les bénévoles n’ont plus la force de lutter en ne trouvant malheureusement que des portes fermées d’associations débordées.

Aujourd’hui trois cas encore une fois terribles :

Une podenca ibicenca dans le couloir de la mort….Jeune et qui ne demande qu’à vivre….Et ce galgo au physique de galguito tellement il est maigre ,on dirait qu’il n’a que quelques mois mais en réalité il est adulte….Et la bénévole qui venue voir ces chiens pour nous, et nous dire s’ils peuvent sortir…Trouve derrière une bache dans une cage une podenca ou est noté « sacrifiée »….Celle ci qui attend depuis le mois de novembre 2012 l’espoir de vivre….Le galgo qui attend depuis plus de 5 mois que la mort l’emporte dans ce petit corps si maigre…Et cette grande podenca aux oreilles majestueuses qui pourrait faire le bonheur d’une famille…

Aujourd’hui je remercie les personnes qui nous aident pour sauver ces chiens par leurs dons et pour leurs encouragements parce que nous en avons besoin….

L’Espagne va mal !!!!!Les traditions sont toujours la et de nombreux chiens continuent a mourir atrocement….

Maryline

23/01:apparemment le jeune galgo serait retenu par une autre association qui va le sortir. La podenca blanche serait réservée aussi. Nous allons sortir le 3e podenco qui est finalement un mâle que nous avons appelé DEEJAY
24/01: nouveau changement, la podenca blanche a finalement été lachée par l’asso qui devait la prendre, donc nous la récupérons aussi!!

deejayOLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

16 réponses à “Ca va mal en Espagne !!!!!”

  1. Milczarek dit :

    Quand je vois dans quel état de crainte et de soumission est notre petit Jazz, lui pourtant si beau et majestueux. Je regarde sa cicatrice -moins impressionnante qu’avant certes, mais toujours là. Un chien qui remue tout doucement la queue, qui hésite à se nourrir -est-ce bien pour moi toute cette nourriture..? Un chien qui a peur quand je lui mets son manteau et qui a une attitude d’extrême crainte ….Son regard qui semble dire que veulent-ils de moi ?
    Un chien qui me montre son contentement en posant sa jolie tête sur mes genoux…. Mon chien n’aboie pas, peut-être jamais… Un invisible, sûrement pas pour moi..
    Ce n’est pas facile, mais déjà en deux jours des petits progrès sont là. L’Espagne semble être un pays de misère intellectuelle et la façon dont sont objectivés les animaux veut beaucoup dire. Les espagnols ont pourtant une culture et de belles racines alors pourquoi ? Quand je regarde mon chien, j’aimerai pouvoir rentrer dans sa tête et qu’il me montre son calvaire. Retrouver son tortionnaire. Et ensuite je me dis pour lui faire quoi ? En Espagne c’est la crise et certains gens compensent leurs frustrations en agissant encore plus mal . Il faut agir mais comment ? Petite goutte d’eau deviendra grande rivière. Petit texte pour toi mon Jazz et pour tes copains de misère hélas bien trop nombreux.
    Myriam de Paris

  2. Robert dit :

    Les mots me manquent…..
    Je pense chaque jour a tous ces pauvres
    Chiens … Je n ai fait qu une maigre contribution
    Face a cette horreur… Tiara ma galga depuis
    Juillet…nous nous couvrons de câlins et de bonheur
    Toute les deux… J aimerais tellement pouvoir
    Faire plus… Un jour sûrement …
    Merci aux familles d accueil et aux bénévoles
    …. Merci

  3. france dit :

    Quelle décision avez vous prise pour ses trois petites misères , que nous voyons en photos , difficile de dire non quand t’on les visualises ; SNIFF

  4. angelique33 dit :

    En lisant le texte de Maryline ….Je reste sans voix ! ! !
    Et cette étérnel question: Que faire ????
    Je resent en moi une grande impuissance.
    Je souhaite que la bénévole puisse les sortir de la perrera …

  5. dominique31 dit :

    C’est la crise, ça va mal partout…l’espagne fait parti des pays ou ça va vraiment mal.
    Certains, responsables et attachés à leur compagnon à 4 pattes les garderont malgré tout, d’autres ne pourront pas ou profiteronr de cet état pour s’en séparer….
    Les animaux font toujours les frais des « problèmes » des humains.
    J’aimerais aussi faire plus que de récolter du matériel et des croquettes…mais chacun fait selon ses moyens et ses compétences,qui sont différents et c’est bien.
    Chaque action même petite est importante.
    Mais c’est vrai on se sent impuissant devant le sort fait aux animaux et l’indifférence de la plupart des humains devant la misère animale.

    • anne59 dit :

      Je suis d’accord avec vous, ok c’est la crise le monde va mal mais ça n’excuse pas cette cruauté gratuite. Je dois tous les jours calculer mon budget, j’ai 2 enfants, 1 chat malade et 1 chien, il m’est arrivée de manger une tartine beurrée le soir mais mes enfants et mes petites bêtes ont eu ce qu’il fallait, je les ai pris, j’assumerai jusqu’au bout leur bien être. Ma toutoute est une petite chienne récupérée, elle a également été battue, son seul défaut c’est les pipis d’angoisse quand elle est seule dans la maison, même avec le chat et même pour 10 mn, c’est les petits cadeaux assurés, je cherche encore une solution ça fera 4 ans qu’elle est avec moi pour rien au monde elle retournera à la LPA et pour rien au monde je l’enfermerai dans une cage, c’est contre mes principes, on finira par trouver. Si ces personnes apprenaient simplement à observer leurs animaux ils verraient qu’ils ne sont pas que des machines à fric, quand vous êtes pas bien, elles sont là, elles ne vous reprochent rien. Quand vous avez un enfant malade, elles sont là également pour leur redonner le sourire. Oui mais pour connaître ces choses là il faut savoir donner un peu en retour. Voilà c’est mon petit coup de g…. de la soirée parce que je ne comprends pas ces comportements.

      La vie doit être respectée, je trouve toutes ces associations formidables pour le travail qu’elles entreprennent.

      • isa dit :

        oui Anne, c’est ce que dit Dominique aussi, les animaux sont les souffre-douleurs et paient toujours les frais des humains, on est bien tous d’accord…

        et je rejoins tout le monde, il ne faut pas baisser les bras, certains comme Dominique, récoltent du matériel en tout genre et bien utile pour les loulous en longueur d’années, d’autres fabriquent des petits objets pour faire rentrer des sous euro par euro, d’autres qui feront des dons, des adoptions, seront FA…
        cette chaîne de solidarité envers ces poilus donne espoir pour ce combat si gargantuesque… mais chaque loulou sauvé est une victoire sur la maltraitance et l’abandon

        chacun de nous peut faire en sorte d’améliorer le quotidien de quelques chiens, même en diffusant des affiches, il suffit de nous les demander, et nous vous les enverrons

        merci de votre solidarité

  6. claire dit :

    malheureusement, la torture des lévriers ne date pas d’hier ! la crise, elle a bon dos, je crois que ces animaux ne les intéressent que dans la mesure où ils sont rentables ! sinon, basta !

    pauvres petits anges si magnifiques, si reconnaissants quand ils sont heureux ! j’espère que ces trois là, encore, vous allez les sortir de là avant qu’il ne soit trop tard !

  7. lolo dit :

    Chaque jour qui passe apporte son lot d’horreurs, on ne peut pas fermer les yeux et se dire qu’il y aura des jours meilleurs, le combat doit continuer.

  8. Kemy dit :

    Plus que jamais le combat doit continuer

  9. Elliot's Mum dit :

    L’union fait la force. Ensemble, nous vaincrons… Ne pas baisser les bras, jamais !

  10. Joëlle Molle dit :

    Bien d’accord ne pas baisser les bras.
    Repartir en Espagne porter couvertures, petits manteaux,panier, nourriture, médicaments.
    Toutes mes pensées pour Eux surtout en cette période.

  11. catherine dit :

    D’accord avec tous, Anne 59 comme je vous comprends, c’est bon de savoir que l’on n’est pas seul à aimer les animaux.
    Donnons,aidons, comme on le peut, ne laissons pas les méchants gagner.

  12. Milczarek dit :

    Comment cela se passe en fait en Espagne ? Les chasseurs sont punis pour leurs méfaits ou bien c’est un fait avéré qu’on prend des chiens pour les faire souffrir ? Ma question est sans doute stupide, mais sur place comment agir ? Vous n’avez de cesse de sauver les loulous souvent au terme de négociations difficiles, n’y a t-il jamais de représailles de la part de ces gens ? J’ai lu que certains refuges étaient mis à sac, qu’ils viennent récupérer leurs chiens ? Personne n’arrête ces gens ? Ils sont si abrutis ?
    Où sont ils, sont ils isolés, en groupe ? Comment peut on les laisser faire ? Ils font se reproduire une quantité incroyable de chiens pour les tuer …..
    Je lisais encore hier qu’on tue en France environ 50 millions d’animaux pour en faire des manteaux et j’en passe des plus atroces !!! Je ne peux plus voir les pétasses qui ont de la fourrure sur le dos sans avoir envie de leur cracher dessus. Ici on est pas mieux c’est fait différemment c’est tout !!
    Jazz commence à prendre confiance, c’est un amour de podenco mais il lui faudra beaucoup de temps avant de sortir confiant dans les rues de Paris.
    Myriam de Paris

  13. Genevieve A dit :

    Mais comment des hommes qui se disent humains peuvent-ils être aussi cruels ? et pourquoi les dirigeants espagnols et européens laissent faire tout ça ? sur la quantité, il y en a bien quelques uns qui ont un coeur…. enfin je me le demande….
    C’est vrai que parfois on se sent un peu seul quand on aime vraiment les animaux, aussi tous vos commentaires réconfortent.
    Sur la photo du bas à gauche, il y a un petit chien marron, est-il encore à la perrera ?

Répondre à angelique33 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Webmaster : Tony Coupé // Graphiste : Séverine // Administrateur : Christine